Le Féminin Sacré

Le Féminin sacré

Depuis près de deux siècles, nous vivons dans une société très masculine, hyper yang, comme nous pouvons le voir – notamment – au travers de notre architecture (grandes tours s’élevant vers le ciel). Cet excès de yang ou de masculin déséquilibre considérablement notre civilisation.

Toutes les civilisations qui nous ont précédés ont essayé de tendre vers un équilibre féminin-masculin. A chaque fois que l’un ou l’autre pôle s’avère en excès, ceci conduit immanquablement à une chute et à la destruction. Nous pouvons le constater au travers de l’effondrement de chaque civilisation précédente.

Le fait que nous nous incarnions en homme ou en femme, n’est ni un « hasard » ni un « caprice » d’un dieu débile ! C’est un principe sage et bienveillant pour la vie et l’évolution de l’humanité dans son ensemble.

Le masculin a besoin du féminin pour s’harmoniser, et l’inverse est tout aussi vrai.

Le rejet de ce simple concept peut expliquer un grand nombre des problèmes que nous trouvons dans notre société.

Et, la destruction de la Nature en est un exemple frappant !

En effet, la Nature est une force féminine bien connue depuis la nuit des temps. Aujourd’hui, quelques philosophes et scientifiques en arrivent même à le reconnaitre…

Qu’est-ce que le masculin ?

Le masculin représente tout ce qui va de l’avant, comme une flèche, tout ce qui cherche la nouveauté, le futur. Le masculin veut s’individualiser, se connaître et être reconnu !

S’il n’obtient pas ce qu’il veut (incluant même la satisfaction de ses attentes égoïstes), il se met en colère et détruit.

Le masculin est individualiste, pionnier, décideur, bâtisseur, créateur, puissant et guerrier. Et il symbolise également la liberté, et tout effort pour définir son individualité.

Quand toutes ces valeurs sont exprimées en excès, cela apporte l’individualisme extrême que chacun peut constater de nos jours, dans cette société baptisée « ultralibérale », un concept tout à fait masculin, où l’individu est considéré avant tout comme un consommateur qui va toujours de l’avant, achète, jette et achète de nouveau, toutes sortes de produits et objets de plus en plus éphémères : tout ceci est issu d’un comportement masculin excessif.

Qu’est-ce que le féminin ?

City-woman 300Le féminin représente tout ce qui préserve, conserve, protège, archive, afin que nous conservions la mémoire de notre passé et même de nos origines… afin de nous rappeler qui nous sommes. Aujourd’hui, y a-t’il quelqu’un qui sait qui il est ? Plus personne ne sait plus rien… et tout le monde court, dans le brouillard le plus absolu !

Autant le masculin peut être vu telle une flèche, autant le féminin est symbolisé par un cercle : celui des valeurs de protection, de préservation, d’intimité, de douceur, de fécondation (au sens le plus large), de gestation (également au sens large), de maturation, de sagesse (et des leçons tirées de nos expériences), de beauté et d’art.

Quand toutes ces valeurs sont exprimées en excès, cela peut apporter la possessivité, la jalousie, l’étouffement (autant des choses que des êtres contenus dans le « cercle »), l’attachement au passé et le refus du changement.

Bien entendu, le féminin représente l’amour, la relation, l’union, l’harmonie et l’aspect communautaire qui équilibre l’aspect individuel du masculin.

Aussi bien le masculin que le féminin comporte des qualités et des vertus nécessaires au développement de l’humain et de la société dans laquelle il vit. Et chaque être humain possède ces deux parts, qu’il soit homme ou femme.

En revanche, tout excès de l’un, entraînant un manque de l’autre, conduit inévitablement à une société immorale et destructrice, comme nous pouvons facilement le constater de nos jours (destruction de la Nature, guerres, terrorisme, maladies en nombre sans cesse croissant, pollutions de toutes sortes, etc.).

La solution ?

L’application des vraies valeurs féminines dans tous les secteurs de notre existence, afin d’effectuer un rééquilibrage salutaire.

Actuellement, tous les problèmes de notre société tentent d’être réglés sur la base de la question : « Comment ? »

Or, le « comment » est toujours matérialiste et masculin, et il ne fait que mettre un pansement de fortune sur le problème sans jamais le guérir !

Voulez-vous résoudre tous les problèmes que nous voyons dans notre société ?

Alors, réglez chaque problème à partir de la question : « Pourquoi ? »

En effet, le « pourquoi » ramène à la source du problème, à son origine intérieure, à sa cause, ce qui est un principe féminin. En posant la question « Pourquoi ? », nous trouvons la cause du problème et nous l’éradiquons.

C’est la raison pour laquelle les valeurs féminines sont essentielles pour notre temps. Elles seules sont source de « guérison » à nos maux, quels qu’ils soient.

Elles n’ont pas plus de valeur que les masculines, mais elles manquent terriblement à notre société actuelle : sans elles, notre civilisation disparaîtra…

Qu’entendons-nous par : « Féminin sacré » ?

Le Féminin sacré représente la dimension la plus spirituelle ou intérieure du féminin.

En effet, le sacré signifie que nous percevons consciemment la dimension spirituelle d’un être ou d’une chose. Or, dans notre société matérialiste, la signification des choses et des êtres demeure profane, c’est-à-dire inconsciente, voire en rejet, du sacré (car se basant uniquement sur l’apparence).

La « réalité », contrairement à ce que croient les matérialistes et les athées, est une juste association ou combinaison du visible-matériel et de l’invisible-spirituel. Quand vous êtes conscient que tout ce qui vous entoure est, bien que matériel ou manifesté, d’origine spirituelle ou suprasensible, alors vous « touchez » au sacré.

Le sacré est cet état de conscience qui unit le matériel et le spirituel, ou le visible et l’invisible… et seul l’esprit humain peut réaliser cet exploit !

Nous pourrions dire également que ceci revient à unir le féminin (invisible-spirituel) au masculin (visible-matériel) : c’est ce que nous appelons le point de vue réaliste.

Lorsqu’il nous manque le point de vue féminin, cela signifie que nous éprouvons des difficultés à appréhender la réalité… d’où un monde qui fuit vers le virtuel, c’est-à-dire vers une « déréalisation » de l’humain : l’être humain, déjà trop peu réaliste (car manquant de féminin), est éjecté de plus en plus de la réalité ! C’est très dangereux.

C’est la raison pour laquelle nous souhaitons vous rappeler l’importance du féminin, et encore davantage du Féminin sacré : une dimension invisible-spirituelle essentielle pour notre temps (et notre avenir à tous), afin de vivre une existence pleine de sens, d’amour et d’harmonie.

Vous trouverez dans cette rubrique, au fil du temps, différents aspects du Féminin sacré…

Pierre Lassalle

i

ARTICLES SUR LE SUJET

La Belle & la Bête

La Belle & la Bête

Le thème de la Belle et la Bête, traité dans le roman Cyberespace (thriller ésotérique) de l'auteur de ces lignes, revêt une importance grandissante en ce 21e siècle décisif pour l'avenir de l'humanité. Les philosophes slaves ont souvent proclamé : « La Beauté sauvera...

Le Graal et l’Éternel FémininGEF_150

La quête du Graal si mystérieuse ne serait-elle que la recherche de sa « moitié perdue »?

Qu’est-ce que l’Éternel Féminin ? Est-ce cette belle dame qui porte la coupe du Graal et apparaît aux chercheurs en Contemplation devant les Mystères christiques et sophianiques?
Lire la suite…

À retenir...

“La liberté part d’une prise de conscience de notre identité spirituelle (la connaissance de qui l’on est en vérité) et s’accomplit grâce au fait d’agir ce que l’on pense et ressent dans notre être profond. De cet alignement résulte une paix, un sentiment de légèreté et une lumière intérieure qui rejaillit sur le monde : c’est la liberté.”

— Pierre Lassalle
Ebook1_150

Ebooks partout avec vous!

Vos livres préférés disponibles sur vos appareils nomades! Ayez tous les livres de Pierre Lassalle où que vous soyez !

Abonnez-vous à l'infolettre

Recevez régulièrement les derniers articles sur des sujets qui vous intéressent…