Parler le langage des Anges », voici un beau et grand défi spirituel, n’est-ce pas ? Essayons de voir comment l’être humain de notre époque peut relever ce défi !

En premier lieu, rappelons que l’Ange n’a pas de corps physique : son corps le plus dense est celui que l’on appelle le corps éthérique, qui est invisible, car non minéral. De par ce fait, les Anges ne vivent pas les limites à la rencontre et à l’union que nous, êtres humains, rencontrons.

Nous pouvons donc concevoir que l’Ange – n’ayant pas de corps physique – vit une union sans heurt, sans obstacle : les Anges, entre eux, vivent dans l’union permanente.

Cet aspect constitue une base importante, qui peut nous permettre de bien comprendre comment ils communiquent.
Bien entendu, ce fonctionnement angélique peut nous sembler lointain par rapport à notre mode de communication humain !

Néanmoins, il est possible de nous rapprocher de leur mode de communion et manière de penser, à notre mesure, progressivement. Pour y arriver, il faut aborder la communication angélique, tel un art. Comme tout art ou même tout sport que nous voulons pratiquer et mener à la perfection, nous avons besoin d’un mode d’emploi, d’une discipline, et… certains efforts!

PASSER DE LA RIVE MATÉRIALISTE À LA RIVE SPIRITUELLE

Pour pénétrer dans le royaume angélique et entrer dans une relation vraie avec les Anges, il existe une Clé. Une « bonne » clé pour entrer dans le « bon » royaume !
Quelle est-elle ? La clé est la transformation de la pensée (ou aussi « retournement » de la pensée). C’est la grande clé !

Aucune relation avec l’Ange n’est possible si notre pensée est uniquement rivée au monde des apparences, au monde des sens physiques. C’est totalement impossible !

Imageons simplement la situation suivante : il existe deux rives, avec d’un côté, la rive matérialiste et de l’autre, la rive angélique. Et puis, il y a nous ! Nous avons un choix à faire : le choix de la rive sur laquelle nous voulons vivre. Chacun de nous peut ressentir dans son coeur qu’il a ce choix à faire ; chacun peut ressentir un « appel »… Mais il faut connaître les outils, les moyens, pour passer de la rive matérialiste à la rive angélique.

Comme vous l’avez remarqué, les Anges, eux, ne vivent pas dans notre monde matérialiste, et nous n’en verrons jamais dans un monde aussi dense ! Il nous faut pénétrer dans leur royaume. Et si nous voulons vivre sur la rive angélique, il faut retourner notre pensée vers ce qui est spirituel ; en effet, l’Ange est entièrement spirituel.

Comprenez que notre demeure, la rive que nous choisissons et sur laquelle nous sommes, dépend entièrement de la qualité de nos pensées ; il ne peut en être autrement !

Par conséquent, si notre pensée est rivée au monde de la matière et s’intéresse qu’à ce qui est utile et concret, alors nous ne pouvons être que sur la rive matérialiste. Et dans ce cas, nous nous détournons de la rive angélique : nous lui tournons le dos.

Si, au contraire, nous nous efforçons de retourner notre pensée vers le spirituel, vers des connaissances élevées, et que nous voulons trouver la vie, la vérité derrière le monde de l’apparence, alors nous nous dirigeons vers la rive angélique ; et, tôt ou tard, nous y accostons ! Ensuite, de là, nous pouvons communiquer avec l’Ange.

C’est la plus grande espérance qui soit, parce que nous sommes absolument tous aptes à changer et retourner notre pensée du matérialisme vers le spirituel !

langage des anges

FRANCHIR LE PONT GRÂCE À « L’INTÉRIORISATION »

Entre ces deux rives, il existe ce que nous appelons un « pont » : nous pouvons le traverser si nous choisissons d’aller vers l’Ange. Qu’est-ce que signifie ce pont ?
Il symbolise la mise en pratique du retournement de la pensée, et précisément, la mise en pratique de ce que nous appelons « l’Intériorisation » : c’est la méthode de base (créée par Pierre Lassalle), qui permet justement de passer du monde matérialiste vers le monde spirituel.

L’Intériorisation, comme son nom l’indique, nous fait passer de l’extérieur (tout ce qui nous attache aux sensations, apparences, objets) vers le monde intérieur, qui est véritablement le monde de l’Ange. Elle nous permet de passer de notre corps physique à notre corps éthérique.
Or, le corps le plus dense de l’Ange est justement le corps éthérique : ainsi, lorsque nous passons de notre corps physique vers notre corps éthérique, nous sommes dans le même monde que lui, et c’est la raison pour laquelle nous pouvons vraiment entrer en relation avec lui.

Si nous mettons en pratique l’Intériorisation, nous traversons le pont, et nous pouvons nous poser dans ce royaume angélique, dans notre corps éthérique, et commencer à transformer notre pensée. Nous effectuons ce passage d’une pensée collée au monde des apparences, à une pensée qui se retourne vers le monde spirituel, s’animant de vie et déployant ses ailes, tout comme l’Ange avec ses grandes ailes. Et, dès lors, nous pouvons vraiment nous ouvrir à la rencontre avec l’Ange, en toute conscience.

L’UNION DES DEUX RIVES

Ainsi, nous disposons de moyens pour nous rapprocher de ce langage angélique et vivre cette communion. Il est important de guider nos efforts vers ce nouveau mode de communication. Pourquoi ?
Car c’est de cette façon que nous nous révèlerons et entrerons véritablement dans notre futur, qui devient ainsi passionnant : un futur de collaboration avec les Anges.
Cela prendra la forme d’une nouvelle forme de civilisation, qui n’a quasiment aucun point commun avec celle que nous connaissons actuellement.
Cette collaboration se vivra dans tous les domaines possibles comme si deux civilisations étaient jumelées, unies : celle des êtres humains et celle des Anges. Il n’existera plus aucune barrière, ni frontière : les deux rives auront fusionné !

Êtes-vous prêt à franchir le pont et parler le langage des Anges?

Céline et Pierre Lassalle

Publié par la Méditation France le 1er novembre 2011.