JEUNESSE & VIE

Un jour, un homme assez âgé me dit être outré lorsque les jeunes manquent de « respect » envers les personnes « plus âgées ».

Ses propos sont « pour lui-même », bien sûr, et je ressens la dureté de l’orgueil et la critique qui heurte le cœur… De même, cela fait écho à la trace que laissent de nombreux autres « aînés » comme lui, pour qui le respect des jeunes à leur égard est un « dû ».

– Oh oui, je comprends fort bien ce type de respect comme tu l’évoques… lui ai-je répondu. Mais, et toi ?, homme d’âge mûr, qu’est-ce que tu donnes vraiment de toi à la jeunesse ou aux jeunes ?

Et là… suite à cette question, c’est le silence blafard et… un grand moment de solitude ! (humour….)

Si tu ne donnes rien ou si peu pour aider les (plus) jeunes – à ton âge, avec ton expérience de vie – alors en quoi serais-tu « digne de respect » ?? C’est tout simplement du bon sens, chers amis de la vie sur terre : les jeunes en leur for intérieur, et même de manière parfois plus ouverte, « réclament » que cesse la retraite anticipée de leurs « aînés » !

Plus tu grandis en âge, plus tu peux donner, et si tu le fais (car cela est sage…), mieux la jeunesse se portera ! Et plus le « vrai respect » règnera !

L’effort premier pour la réconciliation inter-génération est du devoir éthique des plus âgés…

Ne laissons pas nos cœurs flancher : aidons plutôt les jeunes à réveiller la flamme de vie du leur !

Et cette entraide essentielle n’a pas de limite d’âge…

Merci pour eux !

     Céline Lassalle