L’idéal chevaleresque est avant tout un état d’esprit, qui prend sa source dans les temps renommés de la Chevalerie au Moyen Âge. Les valeurs mutuelles du Chevalier et de la Dame, dont les codes étaient très respectueux, courtois, vertueux, représentent encore aujourd’hui de hautes valeurs éthiques et transcendantes. Ceci commence par un état d’esprit, une certaine vision de la vie, un regard que l’on pose sur elle et sur autrui.

Mais il s’agit surtout d’un comportement envers les autres. Cette attitude relationnelle est un idéal à atteindre, d’une noblesse peu connue, car elle a pour but de tourner les mots, les phrases, les gestes et défis, au service de l’élévation de l’autre personne, et forcément, au-delà de son propre intérêt personnel. Le plaisir pour soi-même est mis de côté – incluant même le risque d’être cruellement déçu – et la plus grande réjouissance est de donner des opportunités, et procurer à son partenaire le plaisir de se révéler. La joie ressentie, ainsi que l’amour et la fierté pour l’autre en sont décuplés, en comparaison au plaisir gagné pour soi, qui n’est que passager !

C’est donc un état d’esprit réclamant de toujours voir le bien en premier chez autrui et en la vie, qui donne un souffle de bienveillance à ton comportement relationnel en général. Les attitudes et motivations des hommes et celles des femmes sont très différentes, formant leur code chevaleresque avec des critères assez distincts. Cela concerne bien sûr les relations entre hommes et femmes, mais cela peut également changer les comportements entre hommes, et ceux entre femmes.

Cependant, cet idéal chevaleresque ne peut véritablement être vécu qu’à partir du moment où les attitudes sont réciproques : dans ce cas, en effet, il s’agit d’un va-et-vient régulier de jeux mutuels, de mises au défi, d’humour, que chacun relève avec le maximum de vaillance pour se dépasser, surpasser les règles, par amour de l’autre aussi. L’encouragement, l’émerveillement du résultat et la dignité sont portés sur les ailes de l’espérance, et le jeu d’aventures continue de façon mutuelle, autant que le souhaitent les deux partenaires.

C’est un idéal qui peut être poussé particulièrement dans un couple homme-femme, pour vivre une relation riche et approfondie, bien loin de ce que nous vend la société où les désirs rythment notre vie, donnant aux relations des synonymes tels que : intérêt personnel, sexe, superficialité, instant présent, ou encore fonder une famille et vieillir ensemble avec une grosse retraite !

Cependant, cet idéal peut fort bien être investi dans toutes tes relations ! Car il n’est pas dit que toutes les relations où il y a : respect, estime, taquinerie, émerveillement, beauté dans les échanges, se terminent toutes avec des rapports sexuels ! Ces derniers, tu les réserves à ton couple ! Mais l’expression de l’amour peut prendre d’autres formes que celle du couple. Même si au premier abord, les valeurs chevaleresques peuvent avoir des airs de séduction, surtout entre une femme et un homme, alors c’est une conversation à tenir dès le début ! Et sans attendre, les illusions tomberont !! Dès que les désirs et vœux sont clairs entre les deux êtres, tu verras : soit l’autre va voir ailleurs, soit la relation monte d’un degré en sacré. Ainsi, les bonnes bases sont en place pour vivre une relation différente de toutes celles qui existent, et toutes celles que tu as déjà vécues. À partir de là, comme vous fixez vos propres règles d’un commun accord, toutes les possibilités s’ouvrent à vous : vous n’avez qu’à choisir !

Ainsi tu peux vivre plusieurs relations qui tendent vers ces valeurs chevaleresques : des amours, des amitiés variées, des rapports professionnels, des liens de conseillers, des fraternités ou sororités, des collaborations artistiques…

Et même si tes relations n’aboutiront pas toutes dans des échanges profonds et durables, ces valeurs chevaleresques te transmettent des principes, une guidance éthique qui reste bénéfique pour toutes les communications, les échanges, et les approches entre êtres humains.

Le top de cet idéal chevaleresque, est le moment où commence le résultat bienfaiteur d’une, ou plusieurs, relation approfondie. Qu’elle soit née d’un couple, une amitié, une collaboration, ou encore un groupe, la manifestation qui résulte de tes efforts chevaleresques et de ceux du/de tes partenaire(s) est un véritable bonheur, une extase de joie et de victoires !

Quand ton couple, ou tes relations vertueuses en arrivent aux fruits, ils sont forcément profitables à autrui et au monde. Ainsi, tu as un vécu complet de l’amour, habitant tes relations, et s’accomplissant dans tes actions. Ceci amène, sans aucun doute possible, à la construction d’une société où d’autres valeurs sont primordiales, puisqu’elles sont insufflées par tes propres collaborations, tes propres éthiques vertueuses, celles que tu as fondés avec d’autres personnes grâce à l’amour vrai. Il n’y a pas de plus grand bonheur et accomplissement pour cet idéal !

Par Lucie Delalain

Pour l’Héroïsme de l’Amour

Retour à Jeunesse & Vie