Il est bien connu que les jeunes sont très attirés par l’art, cependant ils sont tout aussi souvent cassés dans cet élan ! Quelle erreur ! Pour toi, qui veux grandir et t’exprimer avec une richesse et diversité humaine, l’art fait partie de la culture incontournable que tu dois sauvegarder à tout prix, et ce, que ce soit par passion, ou par découverte, ou par profession, ou pour rigoler, ou pour être entre amis.

En sortant de l’adolescence et du chaos où les émotions ont régné, une à plusieurs pratiques artistiques, ainsi que la découverte et l’observation d’autres arts, vont permettre une évolution de plus en plus précisée des sentiments.

Cette fois, nous allons traiter uniquement l’observation : on a tous nos goûts et nos préférences, nos « j’aime cette musique, j’aime pas ce roman ». Mais sait-on pourquoi au juste ? Rarement. Les sons, les couleurs, les odeurs, les mots, les mouvements qui vont constituer l’œuvre, nous laissent une forte impression qui doit nous faire réfléchir ou nous faire nous souvenir de quelque chose. Alors profitons-en !

La dimension artistique permet de s’ouvrir avec sensibilité. Cela vient directement chercher le cœur – et non la tête intellectuelle – et on entre ainsi dans le monde que l’auteur a créé. Après, il suffit de prendre un peu plus de temps pour observer l’impression que cela génère en soi, puis de l’analyser par des questions.

Des questions telles que : « Qu’est-ce qui me fait réagir ? Suis-je bien ou mal à l’aise ? Qu’est-ce que cela soulève en moi exactement ? Comment puis-je nommer cette impression ? D’où est-ce que cela vient ? Pourquoi ? Comment j’en arrive à une telle conclusion ? Dans quel moment puis-je créer cela par moi-même ? Où puis-je trouver ce même ressenti ? Manque-t-il quelque chose ?  » Etc.

Et autant que souhaité, car une interprétation approfondie apporte richesse, discernement, sensibilité, renforcement de la personnalité, découverte sur soi-même.

Réussir à mettre des mots sur les impressions et ressentis, ou sur les idées de la conception ou conclusion que l’auteur a souhaitée, est une excellente construction pour la pensée et le cœur. Et l’art est un moyen parfait, si proche de nous, et pour le moins divertissant.

Après, il est possible de choisir, soit de renouveler ce type d’expérience parce que ça a semblé bénéfique pour soi, soit de continuer à chercher dans le même genre pour préciser les impressions, soit d’oublier complètement si cela a semblé nuisible pour soi.

Alors n’hésite pas à compléter tes domaines favoris et à tester, diversifier les découvertes créatives, afin de former tes propres idées !

Par Lucie Delalain

Notamment pour Kaya Dove, Cyberespace, la Dame à la Licorne, et tous les poèmes

Retour à Jeunesse & Vie