Lorsque nous souhaitons mener à bien un projet cher à notre cœur ou relever un défi important, nous nous confrontons presque toujours à des limites ou à des obstacles qui peuvent éteindre notre motivation et nous empêcher d’aller jusqu’au bout.

Cela est dû à des croyances qui proviennent de ce que l’on nous a appris dans l’enfance ainsi que de celles acquises dans notre vécu, croyances qui affaiblissent, d’une manière plus ou moins conséquente, la dose de confiance innée que nous avions, étant enfants.

Je suis invincible !

En effet, durant l’enfance, nous ressentons une confiance inébranlable dans la bonté de l’être humain et dans son potentiel infini de réalisation. C’est pourquoi l’enfant se sent facilement invincible! Malheureusement, ses sentiments de confiance et d’invincibilité seront vite ternis par certaines fameuses croyances négatives dont il sera saturé par son entourage familial ou éducatif.

Une fois adulte, il devient donc urgent de se déconditionner afin de redécouvrir nos véritables capacités, notre potentiel et notre créativité. Si nous ne nous individualisons pas, alors nous ne saurons jamais vraiment de quoi nous sommes capables. Nous demeurerons ignorants de nous-mêmes, de qui nous sommes vraiment, et nous resterons emprisonnés par nos croyances négatives, nos limitations, nos peurs, nos suppositions illusoires, et même nos rêves !

Au contraire, au fur et à mesure que nous nous débarrasserons de nos croyances négatives, nous découvrirons au fond de nous une assurance, une force intérieure, un courage que nous avions jusqu’alors oublié, ou presque… Et un jour, une certitude viendra illuminer notre pensée libérée : « Oui, tout est possible ! »

Un idéal fort, une réussite garantie!

Mais pour que l’individu avance sur le chemin de ce « Tout est possible! » et expérimente ses bienfaits, il a besoin de s’engager dans quelque chose qui le dépasse, pour une grande cause, pour un idéal, l’idéal devenant ici comme une étoile éternelle et flamboyante dans le ciel intérieur de l’être humain. C’est cet idéal qui forge le héros et l’héroïne et les amène vers leur révélation. Il apporte force, élan, détermination, identité, inspiration. Il invite à la transformation et il nous aide ainsi à dévoiler nos potentiels insoupçonnés. De nos jours, un idéal est malheureusement souvent perçu comme un rêve inatteignable, une vue de l’esprit insaisissable, et pour certains plus « peureux », totalement inutile!

En fait, plus on adhère au mode de vie matérialiste, plus la notion d’idéal peut paraître lointaine. Pourquoi? Parce que l’idéal s’adresse à l’Esprit en soi, c’est-à-dire à l’individu vivant qui aspire à évoluer, à devenir meilleur, à apprendre et à grandir en conscience. Or les valeurs de notre société contemporaine ne mettent en avant que ce qui est de l’ordre de la matière ou, au mieux, de la personnalité. Ainsi, prendre pour ligne de conduite les faux idéaux de la société matérialiste (réussite financière, pouvoir, bonheur conforme, etc.), revient à renier l’Esprit qui vit en nous!

Au-delà des petitesses et des futilités

Le dépassement pour un idéal provient de notre volonté à vouloir faire le bien, cette force qui vit en nous et que l’on cultive dans notre cœur : celle-ci nous pousse à nous transformer et à progresser en lâchant nos petitesses et nos futilités, pour destiner nos efforts vers ce qui a vraiment de la valeur. C’est ainsi que l’idéal donne un sens à notre vie.

Les deux idéaux les plus connus sont la liberté et l’amour. Bien évidemment, la liberté dont il est question ici ne signifie pas en faire à sa tête sans aucun respect des autres! De même, l’idéal de l’amour n’a rien à voir avec la sécurité affective! Un idéal représente un grand bien dans sa plus belle et sa plus noble dimension; tendre vers lui demande des efforts. Citons également d’autres idéaux comme la sagesse, la vérité, la créativité, l’harmonie, la beauté, etc.

Aspirer à devenir meilleur

Concrètement, les idéaux peuvent nous inspirer dans la réalisation d’un but cher à notre cœur sous la forme d’une « grande aventure » ou d’une « mission », nous conduisant à réveiller tout un potentiel héroïque en soi. Par exemple, un artiste pourra se lier à la beauté ou la créativité et dépasser ses limites afin de développer et offrir les fruits d’un art nouveau dans le monde. Ou bien un couple pourra se relier à l’idéal de la liberté et de l’amour pour faire la lumière sur ses illusions et ses attentes affectives afin de progresser dans une relation où chaque individu s’épanouit et s’entraide, etc.

Plus l’individu se relie librement à un idéal, dans sa pensée et dans son cœur, plus il parvient à le manifester concrètement dans ses actes, ses paroles et ses comportements pour transformer ses relations et mener à bien ses projets, plus il ressent une puissance capable de l’aider à surmonter toutes les difficultés qui surgissent sur son chemin. En définitive, mettre notre idéal au premier plan dans notre vie et nous dépasser pour lui nous rend forts et valeureux. C’est ce qui réveille en nous le courage et la force transcendante menant à la victoire du « Tout est possible! »

Céline et Pierre Lassalle