En tant qu’Occidentaux, nous vivons dans notre tête bien pleine, mais nous oublions d’écouter les messages de notre corps ! Or, il a soif de contact avec les éléments terrestres et avec la nature. C’est essentiel pour lui… et donc pour nous ! La Nature nous stabilise et nous rend plus forts face aux aléas de la vie et calme nos insécurités instinctives.

L’être humain est à l’image d’un arbre. Il dispose de racines invisibles, cherchant à s’enfoncer dans la terre pour se nourrir d’énergies telluriques essentielles à son équilibre psycho-physique. Il dispose aussi d’antennes invisibles cherchant à s’élever vers le ciel pour se « brancher » à une source et s’y abreuver (source d’amour, de sagesse, etc.). Et il dispose de ses mains pour œuvrer sur la Terre au nom du Ciel !

À l’origine, nous sommes des esprits immatériels. Mais, lorsque nous choisissons de descendre nous incarner sur la Terre, nous avons besoin d’un véhicule approprié pour nous y mouvoir, y travailler, créer et aimer.

C’est la Nature qui nous fournit ce véhicule constitué des différents éléments terrestres : terre, eau, air et feu. L’élément « terre » figure tout ce qui est solide en soi (os, muscles, par exemple). L’élément « eau » représente tous les liquides du corps (sang, lymphe). L’élément « air », c’est tout simplement le système respiratoire, qui permet à l’air d’entrer et de sortir de son corps. Enfin, l’élément « feu » c’est la chaleur du sang, qui circule dans tout le corps, ainsi que le travail du foie, véritable chaudière du corps physique. Par conséquent, le corps de l’être humain appartient à la Terre. Il est facile de comprendre qu’il se ressource, se régénère, se maintient en pleine forme, grâce au contact régulier avec la Terre, la Nature. Nous pouvons en tirer comme première conclusion qu’il est essentiel, pour bien vivre dans son corps, de conserver une bonne connexion régulière avec la Terre.

Cependant, ceci pose un problème puisque nous vivons, pour la plupart des humains, dans des villes où nous sommes déconnectés de la Nature et donc de la Terre. Si nous vivons constamment dans le béton, si nous travaillons dans un bureau à plusieurs mètres au-dessus du sol, et si nous habitons un appartement au troisième étage ou plus haut encore… alors, nous passons la majeure partie de notre vie déconnectée de la Terre. Est-ce bien raisonnable ? Non, bien évidemment ! C’est même dangereux, car ceci crée de multiples désagréments, qui peuvent aller jusqu’à des maladies graves.

Plus vous êtes habitué à vivre dans une grande ville bétonnée partout, plus vous risquez de vivre dans l’insécurité. N’oublions pas que l’insécurité déséquilibre l’état psychologique de l’individu et aussi son corps physique qui ne sait plus se défendre.

Alors, déménagez dans une ville plus petite avec des espaces verts et une nature proche… ou demeurez dans une grande ville, mais offrez-vous du temps pour marcher dans la nature, au moins une fois par semaine. Votre petit corps vous en sera reconnaissant !

Par contact avec la nature, nous entendons la vraie nature : la forêt, la campagne, la montagne, la mer, en somme, là où se trouve encore la vraie nature…, où vous pouvez marcher une heure ou deux, sans poser le pied sur du béton.

Depuis quelques années, des recherches mettent en lumière que la connexion ou la mise à la Terre pouvait guérir des individus atteints de toutes sortes de problèmes de santé. Eh oui, simplement en marchant pieds nus sur la Terre !

Pour aller plus loin, il est possible de pratiquer des exercices spécifiques d’ancrage à la terre pour vivre pleinement ses bienfaits. Ces exercices font partie de ce que nous appelons « l’écosophie » qui vise à vivre en bonne intelligence avec la Nature. C’est une sagesse pratique proposant de respecter la Nature, aussi bien en nous qu’à l’extérieur de nous.

En plus des effets positifs sur la santé, il existe des bienfaits psycho-spirituels de la reconnexion à la Nature résultant de l’équilibre entre la terre et le ciel (voir la liste ci-jointe).

La Nature est très différente de tout ce que l’on vous enseigne généralement : c’est un être vivant (et même, une multitude d’êtres vivants), avec lequel il est possible d’entrer en contact. C’est un nouvel état d’esprit à cultiver qui commence par le fait de poser un regard différent sur Elle puis de s’y relier consciemment, afin de collaborer.

La Nature apporte énormément à l’être humain afin de l’aider dans son aventure terrestre.

Soyons-en conscients et reconnaissants… et n’hésitons pas à lui dire merci !

Pierre Lassalle

 

Bienfaits psycho-spirituels de la reconnexion à la Nature

 

  • Procure une plus grande sécurité et stabilité.
  • Permet de capter l’énergie tellurique de la terre apportant rééquilibrage global et recharge d’énergie.
  • Permet d’être moins influençable aux sollicitations extérieures.
  • Aide à évacuer diverses pollutions intérieures : pensées, sentiments ou actes négatifs.
  • Permet de retrouver notre centre – notre cœur – entre le ciel et la terre.
  • Améliore nos relations – autant avec la Nature qu’avec nos semblables.
  • Aide à la concrétisation de nos projets par une plus grande aisance dans la matière.
  • Permet de ressentir les forces de vie agissantes au sein de la Nature.