L’Amour vertueux, une approche héroïque du couple !

Pourquoi associer héroïsme et amour en couple? Parce que la relation amoureuse n’est en rien quelque chose de passif… L’amour ne nous tombe pas dessus sans rien faire!

Dans une vision héroïque de l’amour, chacun des partenaires s’efforce de se dépasser pour que l’amour émerge, se renforce et perdure au sein du couple. C’est un travail à la fois individuel, puis en couple, basé notamment sur le développement des Vertus, véritable berceau dans lequel l’amour peut descendre depuis sa Source, le Moi Supérieur et s’épanouir à l’infini.

L’Amour en 3 actes

Le principe de l’Aventure Héroïque est universel. Il propose un développement en trois grands actes qui sont adaptables à n’importe quel projet, but, idéal ou aventure dans lesquels nous souhaitons nous engager. Si nous prenons l’exemple de l’aventure amoureuse.

L’Acte 1 implique tout d’abord de cultiver un certain état d’esprit avant la rencontre, de se libérer des blessures, attachements ou habitudes passés. Si nous souhaitons vivre l’amour vertueux, il faut nous y préparer, car le véritable amour ne peut faire de nous un amoureux expérimenté du jour au lendemain : le croire serait une redoutable illusion !

Une fois préparés, alors une vraie rencontre pourra se produire : c’est ce que nous appelons « L’Appel » de l’aventure amoureuse. Il est à noter que si nous décidons de nous lancer dans une histoire d’amour, nous vivrons, plus ou moins consciemment, « le Refus de l’appel » : ceci signifie que nous serons tentés, soit de tuer la relation dans l’œuf, soit, plus vraisemblablement, de la vivre comme par le passé, en oubliant nos bonnes résolutions. Il sera donc essentiel de conscientiser notre tentation de refuser « l’Appel » lancé au travers de cette rencontre.

Regarder nos peurs droit dans les yeux

Ce refus est généralement le fait de peurs que nous traversons et dont nous ne sommes pas pleinement conscients : peur de nous engager, peur de l’autre, peur de l’inconnu, peur de ne pas être à la hauteur de la relation, etc. Rappelons-nous que la peur est la grande ennemie de l’amour : là où il y a des peurs ou de la culpabilité, il ne peut y avoir de place pour l’amour !

Si nous dépassons ce « Refus de l’Appel », nous vivrons alors une phase appelée « la Réponse », qui signifie que nous disons « Oui » à l’Héroïsme de l’Amour. Vient ensuite l’étape de « l’Entraînement », consistant notamment à porter un regard lucide sur la relation naissante afin d’apprendre à bien nous connaître et à nous respecter. On pourra par exemple noter les forces et faiblesses de chacun, ainsi que celles de la relation. La Vertu de la Sincérité devient ici notre meilleure alliée, celle qui nous accompagnera ensuite avec grand profit. Ainsi, par leur promesse exprimée solennellement lors de « l’Engagement », les amants terminent cet Acte 1.

Les valeurs du coeur

C’est alors que l’Acte 2 entre en scène : « Au cœur de la relation ». Cette appellation amplifie la place essentielle qui est accordée aux valeurs du cœur dans cette aventure de l’amour vertueux. Le mot « cœur » est davantage à comprendre dans un sens de courage (cœur et courage ayant la même étymologie), de vaillance, de transcendance et de victoire : en somme tout ce qui caractérise l’héroïsme, mais exercé ici au nom de l’union amoureuse choisie. Tout au long de cet Acte, les défis seront aussi intérieurs (travail sur soi, pratiques méditatives pour se relier à sa source d’Amour individuelle ou Moi Supérieur), que concrets et quotidiens (organisation, espace de vie, habitudes, travail, partages, argent).

Si nous avons vécu « l’Engagement », nous avons confiance en nous, en l’autre, en la relation, et nous sommes ûrs que l’amour est bienveillant. Nous savons que tout est possible, notamment grâce à la force des Vertus que nous vivifions dans notre cœur que grâce à l’édification d’un Idéal au sein du couple.

Nourrir un Idéal plus grand que soi

Qu’est-ce qu’un Idéal? C’est une force colossale à laquelle nous pouvons nous relier à elle pour réussir à relever les défis de notre vie. Lorsqu’un couple se forme, s’il est important que les deux personnes échangent autour de leurs idéaux personnels, il est aussi essentiel qu’ils partagent un idéal commun : c’est une base majeure de fondation pour leur couple, une force qui les soutiendra dans tous les défis et épreuves qu’ils devront traverser ensemble.

L’Idéal est un excellent thème de conversation amoureuse au début de la relation, tout comme il peut aussi nourrir les échanges entre les deux partenaires tout au cours de leur relation. Y penser et s’y relier est un moyen pour faire « descendre » presque « miraculeusement » les solutions dont nous avons besoin dans n’importe quel domaine. Cultiver une vision de la vie dont le centre est un puissant Idéal permet de « projeter » le couple dans le futur, « d’éterniser » la relation et la rendre créatrice. Bien vécu, l’Acte 2 devient celui des Victoires de l’Amour. Il aboutit alors au « mariage » et permet au couple de vivre l’Acte 3.

Partager le fruit de notre victoire

Dans l’Acte 3, le couple continue d’évoluer avec héroïsme et redonne tous les fruits qu’il a cultivés précédemment à la communauté dans laquelle il vit, devenant alors une source de « générosité », la générosité étant ici une façon poétisée de dire « générer des roses ». Sachant que la rose est la fleur de l’amour, réussir à « générer des roses » est en soi un magnifique idéal pour le couple vertueux !

Dans l’héroïsme de l’amour, ce qui est fabuleux, c’est que tout change, tout bouge, tout se transforme et se renouvelle continuellement : cet amour est vivant! Les progrès sur le plan relationnel sont réjouissants, car ils proviennent forcément de dépassements individuels parallèles. La relation semble alors s’imprégner d’une fascinante « magie de la victoire ». L’Amour a besoin d’aventuriers… Il nous tend la main… Pourquoi ne pas la saisir !

Céline et Pierre Lassalle

Email This Page