Les virus… Nous cohabitons avec eux depuis des millions d’années. Ils sont partout en nous et à l’extérieur de nous, même si nous ne les voyons pas. Nous respirons environ 200 000 virus chaque minute au repos et près de 2 millions lorsque nous pratiquons une activité physique[1]. Et sachez que dans un mètre cube d’air, on dénombre entre 1,7 et 40 millions de virus !

Croire qu’un masque en papier ou en tissu peut nous prémunir des virus est un manque flagrant de bon sens. C’est aussi sensé que de penser qu’un maillot de bain va nous garder au sec lorsque nous sautons à l’eau !

Ce qui peut nous protéger des virus, c’est notre système immunitaire.

Ce système est un merveilleux organisme qui travaille sans relâche à notre santé par un ensemble de processus de défense contre les attaques extérieures. Mis en action par les organes lymphoïdes, ces mécanismes permettent de mobiliser plusieurs types de cellules et de substances, afin de reconnaître et éliminer le « non-soi », c’est-à-dire les agents pathogènes, virus, cellules cancéreuses, substances chimiques, etc.

Dès notre naissance, nous bénéficions d’une « immunité innée » : une réponse non spécifique qui, dénuée de mémoire, détecte les intrus sans tenir compte de leur nature. Par exemple, nous nous plantons une écharde dans la peau avec des bactéries. Il se déclenche alors une inflammation qui produit une réaction immédiate : les macrophages se mettent en action pour détruire les bactéries.

Se développe ensuite la réponse spécifique (immunité acquise) qui repose sur le repérage d’antigènes (marqueurs d’agents infectieux) dans la mémoire immunitaire à partir du moment où ceux-ci ont été en contact avec l’organisme. Cela permet d’engendrer une réponse bien plus rapide en cas de seconde attaque par un même agent pathogène grâce à l’expérience acquise. C’est ici qu’interviennent des cellules appelées lymphocytes que l’on estime à environ deux trillions chez l’adulte !

Globalement il est possible de voir le système immunitaire comme un muscle. Plus il est utilisé et plus il est performant et fort. Ainsi, il serait une erreur de vouloir se soustraire à tout contact avec les virus ou bactéries. Au contraire, notre système immunitaire a besoin de « combattre » régulièrement pour garder la forme.

En complément, nous pouvons aider notre système immunitaire en comprenant ce dont il a besoin et en n’oubliant pas que corps et esprit sont intimement liés :

Soutenir le corps

Il est connu qu’avoir un sommeil réparateur, avoir une bonne alimentation, un poids santé et pratiquer un exercice physique régulièrement sont les éléments de base qui garantissent une bonne immunité. Il est important de réduire le plus possible le sucre, l’alcool et le tabac.

Avoir une bonne respiration est aussi primordiale puisque l’oxygène participe au processus cellulaire, à détoxifier et nourrir l’organisme qui sont tous des éléments cruciaux dans l’immunité.

D’où l’absurdité de mettre un masque qui réduit notre apport en oxygène !

Ajoutons à cela le fait d’aller en Nature[2] le plus souvent possible pour se régénérer et s’ancrer. Car vivre constamment dans les grandes villes crée un déséquilibre énergétique et électrique maintenant connu[3].

Soutenir l’esprit

Le système immunitaire est très sensible à l’état émotionnel, en particulier le stress chronique[4]. Travailler à diminuer les causes de stress est devenu essentiel aujourd’hui pour être en bonne santé.

À l’image de notre système immunitaire qui sépare le « soi » et le « non-soi », nous devons travailler à développer et épanouir notre individualité en déterminant les influences négatives dans nos vies, les éliminer et nous construire une vie équilibrée avec un emploi, des relations et des projets à notre image. En résumé, un bon système immunitaire nécessite de renforcer notre individualité[5] en transformant tout ce qui n’est pas nous.

S’affirmer de manière juste, déterminer nos limites, exprimer nos désaccords, assumer notre responsabilité, sont autant de facteurs qui nous renforcent face à tout ce qui s’impose autant à l’extérieur qu’à l’intérieur de nous. Ces éléments permettent ensuite d’orienter notre vie de manière riche et créative où joie et vitalité seront au rendez-vous.

En suivant ces simples recommandations, notre système immunitaire pourra jouer correctement son rôle et maintenir notre santé. Bas les masques et haut le système immunitaire !

André Fortier, ostéopathe

 

[1] Planétoscope : Combien de virus respirons-nous ?
[2] Voir Natura ou les Secrets du Livre de la Nature
[3] Voir le livre de Clint Ober, Connectez-vous à la terre
[4] Futura Santé : Comment le stress diminue notre immunité
[5] Voir le Nouveau Tarot de l’Individualisation de Pierre Lassalle

 

 

 

Abonnez-vous à l'infolettre !

Vous recevrez ainsi les derniers articles de Pierre Lassalle et ses collaborateurs...

Merci pour votre inscription !