Cherchez et vous trouverez !

Ci-dessous il y a quelques références de livres que les gens pourront étudier s’ils veulent, et même si je ne les cautionne pas, car je ne les ai pas écrits, il s’agit de vrais chercheurs, de philosophes… et ils ont écrit des choses très intéressantes. C’est le cas notamment d’un philosophe français, François Brune qui a écrit « Les médias pensent comme moi », qui est aussi un peu humoristique, et dans lequel il montre bien comment les gens sont manipulés au travers de la télé et des autres médias. Puis il y a aussi « TV lobotomie » de Michel Desmurget, un scientifique français, qui montre la manipulation de la télé dès la plus tendre enfance (cf. aussi Liliane Lurçat pour le domaine de l’éducation).

Il existe quand même plein de gens très sérieux, intéressants, philosophes voire scientifiques, qui ont les pieds bien sur terre, et qui révèlent beaucoup de choses. Et il est vrai aussi qu’il y a quelques années encore, on ne trouvait tout ceci quasiment qu’en anglais, mais maintenant, les sujets intéressants commencent à sortir en français. (Le grand délire des « conspirationnistes » sort malheureusement ! – aussi en français…)

Le principe du monde occidental reposant beaucoup sur la manipulation, je peux recommander aux gens qui voudraient approfondir cela, le livre de deux auteurs italiens Marco Della Luna & Paolo Cioni qui s’intitule « Neuro-Esclaves : apprenez à défendre votre liberté mentale ». C’est une très vaste étude (traduite en français fin 2011) réalisée par ces spécialistes de la manipulation, pour démontrer et expliquer comment elle fonctionne à tous les niveaux : comment la politique manipule les gens, la religion, la société de consommation, la psychologie-psychanalyse, et même les mouvements « nouvel âge » et autres. Tout y passe, c’est très précis, bien complet, sérieux et fouillé. Donc, si certains veulent savoir comment ça fonctionne, ils peuvent lire ce livre ; je ne peux pas dire que je le cautionne, car je ne l’ai pas écrit (ça n’engage que les auteurs), mais il est vrai que c’est intéressant, c’est très bien fait, et c’est le livre le plus complet que je connaisse sur la manipulation mentale.

On y voit en effet, que ce que j’appelle la « matrice », toute cette société occidentale, repose entièrement sur la manipulation. Ce n’est donc pas étonnant que les gens aient peur de ça…

 

Bibliographie

 

BERNAYS Edward : Propaganda : comment manipuler l’opinion publique en démocratie (Éditions La Découverte)

L’ouvrage de l’un des « inventeurs » de la propagande, c’est-à-dire de la manipulation des masses. Eh oui, il existe des gens comme lui : inhumain, immoral, misanthrope. Si vous croyez encore au « père Noël », vous devez impérativement lire ce livre : non, le monde n’est pas votre allié ; non, il ne vous veut pas du bien !

BRUNE François : Les Médias pensent comme moi ! (L’Harmattan)

La naïveté confondante des téléspectateurs et autres consommateurs des médias et qui ne se rendent pas compte qu’ils sont manipulés. Un classique.

  BRUNE François : Sous le soleil de Big Brother (L’Harmattan)

Le philosophe François Brune est, lui aussi, un excellent « traducteur » de George Orwell.

  BRUNE François : Le bonheur conforme (Gallimard)

Une nouvelle claque aux con-sommateurs naïfs qui se laissent conduire à l’abattoir sans réagir.

  CHOMSKY Noam & McCHESNAY Robert : Propagande, médias et démocratie (Ecosociété)

Noam Chomsky est l’un des plus grands spécialistes américains sur les manipulations politico-économiques de l’Oncle Sam.

  DELLA LUNA Marco & CIONI Paolo : Neuro-Esclaves : Apprenez à défendre votre liberté mentale (Macro Éditions)

Les auteurs ont écrit un ouvrage de référence dans le domaine de la manipulation mentale. Celle-ci est traitée dans tous les principaux domaines : politique, économie/commerce, psychanalyse/psychologie, religion et « nouvel âge ». L’ouvrage le plus complet et le plus documenté dans le secteur. Indispensable.

  DESMURGET Michel : TV Lobotomie (Max Milo)

La vérité scientifique sur les effets néfastes de la télévision. Enfin un scientifique français courageux qui dénonce, multiples preuves à l’appui, les manipulations télévisuelles. Il a, avec sa famille, expérimenté le fait de se débarrasser de sa télé, et témoigne de tous les bienfaits qui en ont découlé. Un livre essentiel sur ce sujet.

 René Girard Bouc Émissaire GIRARD René : Le Bouc émissaire (Le Livre de Poche)

Le philosophe et académicien René Girard a écrit l’un des rares livres consacrés au sujet du bouc émissaire. Il en parle au travers de l’Histoire, et notamment des Évangiles. Intéressant pour mieux saisir le principe de la persécution, de la calomnie, qui conduit un groupe de gens qui, pris chacun individuellement n’est pas vraiment méchant, peut en arriver à tuer un innocent !

 René Girard Pluriel GIRARD René : Mensonge Romantique et Vérité romanesque (Pluriel)

« Nous nous croyons libres, autonomes dans nos choix, que ce soit celui d’une personne ou d’un objet. Illusion romantique ! En réalité, nous ne choisissons que des objets désirés par l’autre, mus le plus souvent parce que Stendhal appelle les sentiments modernes, fruits de l’universelle vanité : « l’envie, la jalousie et la haine impuissante ».

René Girard parle du désir triangulaire : il y a toujours un être qui désire et l’objet de son désir, mais il existe aussi le médiateur : celui ou celle qui a généré le désir. Dans notre société postmoderne, ce sont le plus souvent les médias (et surtout l’industrie publicitaire) qui jouent ce rôle de médiateur. Au départ, l’individu ne désire pas tel objet, puis la publicité le convainc que c’est essentiel pour lui de le posséder ; alors, il se met à le désirer. C’est de la manipulation basique. Comme tous les humains sont interdépendants, ce que l’un désire, peut générer de l’envie, de la jalousie chez un autre : chaque être humain peut jouer aussi bien un rôle d’objet de désir que celui d’intermédiaire. Bien souvent un individu va en idolâtrer un autre, parce que ce dernier représente un idéal qu’il n’a pas le courage d’atteindre, par exemple, mais son désir refoulé finira par le faire haïr son ancienne idole, à cause de son impuissance à satisfaire ce désir qu’il se refuse à vivre. D’où les calomnies et les projections de bouc émissaire. Un ouvrage intéressant qui commente de nombreux romans classiques.

  HUXLEY Aldous : Retour au Meilleur des mondes (Pocket)

L’un des philosophes anglais les plus importants du 20ème siècle : une sorte de sage moderne, doté d’un petit côté prophète. Dans cet ouvrage, l’auteur fait une critique de la civilisation actuelle… bien que cet ouvrage date déjà de plus d’un demi-siècle ! Il avait perçu ce qui nous attendait…

  LABRUYERE Joël : L’État inquisiteur – La spiritualité en danger ! (Les 3 Monts)

L’un des rares livres dénonçant la nouvelle Inquisition contre la spiritualité, lancée par l’église au début des années ’80.

  LASSALLE Pierre : Le Tarot de l’Individualisation (Terre de Lumière)

L’auteur donne une méthode pour apprendre à devenir soi-même et/ou à penser et agir de manière individualisée, en dehors de toute influence. Le remède absolu pour ne jamais se faire manipuler. Le manuel antisecte par excellence !

  LASSALLE Pierre : Maîtrisez votre Destinée (Terre de Lumière)

L’auteur explique tous les âges de la vie (de la naissance au « grand départ ») : le mode d’emploi de la vie, découpé en tranches de sept ans, avec l’explication détaillée de tous les points forts et points faibles de chaque âge. Un complément du livre ci-dessus. Nombreux remèdes pour chaque problème rencontré à n’importe quel âge de la vie. Un ouvrage qui montre comment éviter les pièges de la société libérale manipulatrice, en rappelant, pour chaque âge de la vie, le potentiel à révéler et les défis à relever : un livre pratique pour devenir soi.

  LASSALLE Pierre : La Vie Spirituelle (Terre de Lumière)

L’auteur nous dévoile ce qu’est une authentique voie spirituelle occidentale contemporaine… et ce qu’elle n’est pas (méfiez-vous des contrefaçons !). Clair, net et précis. Un manuel antisecte.

  LURCAT Liliane : La Manipulation des enfants par la télévision et l’ordinateur (F-X. de Guibert)

Excellent ouvrage d’une spécialiste de l’éducation qui montre l’impact négatif, manipulateur et dangereux de la télévision sur les enfants (le thème de l’ordinateur n’est malheureusement pas abordé !)

  LURCAT Liliane : Vers une école totalitaire ? (F-X. de Guibert)

Une spécialiste de l’éducation dénonce la décadence de l’éducation actuelle : le but de l’éducation actuelle est-il de « fabriquer » des analphabètes ?

  MICHEA Jean-Claude : Orwell, Anarchiste Tory (Climats)

L’ouvrage d’un philosophe français qui souligne l’importance de la vision de George Orwell.

  MICHEA Jean-Claude : L’Enseignement de l’ignorance (Micro-Climats)

Une belle démonstration que l’éducation n’est plus ce qu’elle était.

  MICHEA Jean-Claude : La double pensée (Champs essais)

Un livre essentiel, d’un philosophe français, pour comprendre les principes de la « pensée unique » que nous pouvons appelée également la « double-pensée » comme George Orwell l’avait prophétisée dans son roman 1984.

Extraits :

« L’emprise des dogmes libéraux dans le monde de l’ « information » et du divertissement est devenue si manifeste (et si naturellement acceptée par les professionnels de ce monde) que certains analystes ont mis en avant – pour en rendre compte – le terme de « pensée unique ». Les vertus descriptives d’un tel concept sont incontestables. En tout état de cause, il offre une traduction particulièrement plausible de cette uniformité idéologique désolante qui caractérise le paysage médiatique contemporain. »

« Cette uniformité idéologique atteint son degré d’intensité maximal chaque fois que les institutions capitalistes sont confrontées à une menace réelle ou même simplement fantasmée. Le synchronisme absolu des commentaires politiques, l’ampleur des mensonges diffusés et l’inévitable mobilisation des artistes officiels peuvent alors être comparés, sans la moindre exagération,  à la propagande normale des États totalitaires. »

« Précisons ce point une fois pour toutes : le concept de « société industrielle de consommation » n’a jamais désigné une société dans laquelle tous auraient les moyens matériels effectifs de consommer les produits du travail collectif. Il désigne seulement une société dans laquelle tous sont quotidiennement sommés par la propagande publicitaire et l’industrie du divertissement de désirer la totalité des marchandises (totalité en renouvellement perpétuel et dont l’obsolescence est méthodiquement programmée) dont la possession est supposée constituer le signe même de l’intégration « réussie » à cette société. Comme Slavoj Zizek l’a souligné à plusieurs reprises, le désir moderne de consommer a donc une structure parfaitement circulaire : il est catégoriquement impératif de consommer à seule fin de montrer que l’on consomme (cette structure circulaire – ou mimétique – trouve naturellement sa forme accomplie dans le système de la mode, qui constitue, de ce fait, le centre nerveux ultime de tout capitalisme développé). »

51cp6evxfml-_sx302_bo1204203200_2  MICHEA Jean-Claude : L’empire du moindre mal (Champs essais)
Un livre capital, complément du précédent où le philosophe Michéa montre le fonctionnement de la société libérale dans laquelle nous vivons.
Extraits :
« …la modernité occidentale apparaît donc comme la première civilisation de l’Histoire qui ait entrepris de faire de la conservation de soi le premier (voire l’unique) souci de l’individu raisonnable, et l’idéal fondateur de la société qu’il doit former avec ses semblables. Comme le souligne Benjamin Constant, « le but des modernes est la sécurité dans les jouissances privées… »
« Il s’agit, au fond, d’une anthropologie de la lassitude (l’une des premières figures, si l’on préfère, du plus jamais ça), empressée de définir à son tour ce que les individus devraient être, pour que puisse être enfin activé le processus de dévalorisation et de neutralisation de leurs deux principales passions belliqueuses : la prétention à détenir le Vrai et celle à incarner l’héroïsme et la Vertu. »
Mandeville, cité par Michéa : « Le développement de l’égoïsme et des « vices privés » demeure ainsi, en toute circonstance, le seul soutien culturel possible de la Croissance économique. » (Fable des abeilles).
Autres extraits :
« Car si l’Économie a désormais vocation, en lieu et place des anciennes théologies, à définir la voie que l’humanité doit suivre – celle de la Croissance illimitée, ce nouveau « baume à toutes les plaies » -, c’est bien, en réalité, parce que, sous le masque intimidant de la « nécessité », elle ne constitue elle-même rien d’autre, depuis le début,  qu’une idéologie invisible et une religion incarnée. N’est-ce pas le Marché, en effet, qui monopolise à présent – à travers son immense industrie du divertissement et son omniprésente propagande publicitaire – le droit d’enseigner à tous les humains, à commencer par leurs enfants, ce qu’ils peuvent savoir, ce qu’ils doivent faire et ce qu’il leur est permis d’espérer ? De leur prêcher, en d’autres termes, la façon dont ils doivent vivre et les raisons « scientifiques » pour lesquelles toute autre manière d’envisager les choses est,  dorénavant, privée de sens ? »
« Les différents agencements politiques, économiques et culturels qui configurent la réalité effective du monde contemporain ne semblent, au contraire,  pleinement intelligibles qu’à la lumière de leur antihumanisme originel.  C’est, en effet, dans la mesure où elles supposaient l’homme « incapable de vrai et de bien » – et infiniment plus nuisible par ses prétentions chimériques à la vertu que par l’exercice tranquille de ses vices – que les politiques modernistes (en rupture, sur ce point, avec l’esprit des civilisations antérieures) se sont trouvées logiquement conduites à limiter leurs ambitions philosophiques à la recherche de la moins mauvaise société possible. »
« Ce qui différencie le comportement moral, au sens strict,  des conduites traditionnelles fondées sur le sens de l’honneur ou la coutume, c’est l’intériorisation des obligations de donner, recevoir et rendre – autrement dit,  l’acquisition de la capacité d’agir « en son âme et conscience », et non plus seulement en fonction du regard d’autrui et de la réputation sociale.  En ce sens, la disposition éthique suppose un certain degré de développement historique du processus d’individualisation et du « souci de soi ».
« La prétention d’enseigner quelque chose à quelqu’un (en dehors des lois du Marché, des droits de l’individu, et des savoirs strictement techniques, seules formes de l’idéal d’universalité qui soient fondées objectivement) est, par définition, toujours suspecte. »
9782918470014

 

O’Brien Cathy & Mark Phillips : L’Amérique en pleine Transe-Formation (Editions Nouvelle Terre)
Voici une autobiographie terrifiante révélant comment une jeune fille a été vendue au gouvernement américain pour devenir une esclave sexuelle pour de grands figures politiques de plusieurs pays ! Elle a été esclave du projet « Monarque », une branche de l’opération « MK Ultra » de la CIA consacrée aux recherches sur le contrôle de l’esprit (manipulation mentale).
Lors de sa traversée de l’enfer, elle sera le témoin muet et robotique de certains aspects de la mise en place du Nouvel Ordre Mondial et des délires de ses promoteurs. Elle sera « sauvée » de cet enfer manipulateur par Mark Phillips qui l’aidera à se déprogrammer et à retrouver son libre arbitre.
Une histoire véridique, très documentée, à ne pas mettre entre les mains des grands naïfs !
perf5.500x8.500.indd  Rouas Christian : L’Emprise du Mondialisme – L’Empoisonnement global (Omnia Veritas)
La manigance biotechnologique concoctée par le milieu scientifique corrompu en liaison avec les élites du système fait son office au détriment de la santé des populations trop naïves… lesquelles n’ont pas la moindre idée des conséquences des poisons qu’elles ingèrent au quotidien.
Cet ouvrage révèle tout ce qu’il faut savoir sur la nourriture de grande consommation et comment se prémunir du cancer et autres maladies.
51at4f19kjl2  Rouas Christian : L’Emprise du Mondialisme – Le Secret des Hautes Technologies (Omnia Veritas)
Parmi diverses technologies de production d’énergie, il en est une qui utilise une énergie infinie, non polluante et gratuite, exploitable pour toutes les applications du quotidien, permettant de se passer définitivement du pétrole, du nucléaire… Pourquoi a-t-elle été prohibée ?
Les moyens de haute technologie des superpuissances et leurs recherches sur la modification du climat à distance, sur des vaisseaux spatiaux antigravitationnels, et sur les déséquilibres provoqués sur la planète…
Ce n’est pas de la science-fiction ! C’est prouvé scientifiquement…
arton35603  Severac Claire : La Guerre Secrète contre les Peuples (Kontre Kulture)
Nous avons tous entendu parler des projets secrets des scientifiques de la CIA. Les projets pour manipuler le climat, et pour générer des tremblements de terre ou des tornades, par exemple.
Plus ou moins tenus secrets, ces projets revêtent tous un alibi humanitaire : la faim dans le monde, le réchauffement climatique, la santé, l’écologie, la sécurité… En réalité, ils obéissent tous au plan d’une oligarchie qui n’a plus besoin de toutes « ces bouches inutiles », comme ses membres nous appellent en privé, et qui se donnent ouvertement comme objectif de réduire l’humanité à 500 millions d’individus. Le plus grand génocide de l’histoire est en marche dans la désinformation la plus totale.
livre-les-solutions-techniques-antinuisances-contre-les-pollutions-electromagnetiques2  Wehrlen Roland : Les Solutions Techniques Antinuisances contre les Pollutions Electromagnétiques (autoédition 2015)
Ce livre passe en revue toutes les pollutions électromagnétiques connues à ce jour, sur un spectre très large. Vous y trouverez beaucoup de solutions pratiques et techniques à faire par vous-mêmes, ainsi que les adresses de professionnels pouvant vous aider.
Cet ouvrage, unique, sera une sorte de « clef » pour celui, particulier comme professionnel, voulant se protéger contre les pollutions électromagnétiques de plus en plus envahissantes.
C’est le meilleur ouvrage dans ce domaine des nouvelles technologies dangereuses pour la santé.
415gajo1-xl-_sx326_bo1204203200_  Offensive : Divertir pour Dominer (Editions l’Echappée)
La culture de masse contre les peuples.
Le développement de la culture de masse a entraîné l’érosion des formes autonomes de culture populaire et la dissolution des liens sociaux au profit d’un monde artificiel d’individus isolés, fondement de la société de consommation.
le_tel12  Pièces et Main d’œuvre : Le Téléphone Portable, gadget de destruction massive (Editions l’Echappée).
A lire absolument pour ceux qui croient encore que le téléphone portable a été inventé pour leur bien et l’amélioration de la communication entre les humains.
Récemment, des scientifiques scandinaves ont démontré que l’utilisation moyenne de 27 minutes par jour d’un téléphone portable génère une tumeur au cerveau en 10 ans !
visuel-light2  Association pour la Biodiversité Culturelle : Les Créatifs Culturels en France (Éditions Yves Michel)
Un petit ouvrage essentiel qui montre l’émergence d’une vague de fond : en dehors des conservateurs et des progressistes (les deux mouvements générés par la « manipulation libérale » correspondant aux politiques de droite et de gauche) il existe un troisième mouvement, encore inconscient de sa propre existence et surtout de ses moyens : les Créatifs Culturels, dont les priorités sont : 1) L’écologie, le « bio » et les médecines douces. 2) La reconnaissance des valeurs féminines. 3) Vivre pour être et non pour paraître. 4) La connaissance de soi, la vie intérieure, la spiritualité laïque. 5) L’implication sociale. 6) L’ouverture multiculturelle.
 

 

Romans

  HUXLEY Aldous : Le Meilleur des mondes (Pocket)

Le complément du livre précédent, mais sous forme romancée.

  HUXLEY Aldous : L’Île (Pocket)

L’ultime ouvrage d’Aldous Huxley, son testament en quelque sorte, écrit l’année précédant sa mort. Il y propose, sous une légère forme romancée, ses idées d’un monde idéal. Ce livre regorge d’idées originales sur le travail, la famille, etc. Passionnant.

  ORWELL George : 1984 (Gallimard)

Le fameux livre dont beaucoup de philosophes parlent. Un livre extrême et un véritable exploit d’Orwell, où il décrit le mal absolu. Il y présente également la double-pensée, cet art quasiment schizophrénique de la pensée, que nous connaissons aujourd’hui sous l’appellation de « pensée unique »… Une prédiction datant de plus de soixante ans !

  TWELVE HAWKS John : La Trilogie des Mondes Parallèles : 1) Le Voyageur. 2) L’Arlequin. 3) La Cité d’Or  (JC Lattès)

Une trilogie de techno-science-fiction et un thriller à couper le souffle, porté par des connaissances ésotériques étonnantes sur les différents mondes parallèles ou sphères de conscience où le héros méditant peut se rendre. Ce livre montre comment la technologie actuelle nous surveille pour mieux nous manipuler. Très divertissant, avec une ouverture sur des questions existentielles.

 

 

 Retour au sommaire =>

 

 

1
Laissez-nous vos commentaires. Nous aimons y répondre !

1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Pierre Héloïse

Merci pour cette mine d’or pour forger l’esprit critique ! Thanks !