Le verbe mentir ou le nom mensonge, vient de la racine indo-européenne « men » qui signifie « penser » ou « esprit ». Nous la retrouvons dans « mental » ou « mentalité », ou dans la notion de l’homme « man » en anglais.

Ainsi, mentir signifie renier l’esprit, ou exprimer le contraire de la vérité, donnant l’impression que nous insultons la pensée humaine, c’est-à-dire l’outil majeur qui fait de l’homme un Homme et non un animal.

Que signifie le fait de « renier l’esprit » de l’être humain en proférant des mensonges ?

Il faut se rappeler que le Christ a enseigné que tout peut être pardonné, sauf le fait de « renier l’Esprit Saint », c’est-à-dire l’esprit en l’humain.

Or, nous venons de découvrir que « renier l’esprit » signifie « mentir » !

Ainsi, le seul « péché » ou la seule erreur qui ne peut être pardonné est le mensonge !

Le mensonge est une force négative, maléfique pourrait-on dire, qui va à l’encontre de la pensée humaine et de l’esprit qui l’utilise et doit la maîtriser.

De nos jours, mentir est devenu une sorte de « sport international » ! Partout où nous posons le regard dans cette société soi-disant ultra libérale, tout le monde ment pour obtenir ce qu’il désire à n’importe quel prix. Il existe même des méthodes qui vous apprennent à manipuler autrui à coups de mensonges bien huilés qui font plus « vrais » que nature !

Nos contemporains ont pris l’habitude, ceci est malgré tout assez récent, de mentir dans tous les domaines de leur vie : dans leur couple, leur famille, au travail, dans leurs autres relations, etc.

Le mensonge est devenu tellement « normal » que la plupart des gens ne savent plus le distinguer de la vérité ! Le principe de la « transparence », très développé dans le domaine télévisuel, fait croire aux grands naïfs que cela apporte dans notre société une bonne dose de vérité ! En réalité, la soi-disant « transparence » traque le secret, la vie privée et la vérité de chacun. Mais, il est vrai que le quidam ordinaire est prêt à abandonner sa personnalité, déjà bien « entamée », à Big Pharma et à Big Data, dans l’espoir ou le rêve qu’ils s’occuperont de lui… sauf, qu’ils sont passés maître dans l’art du mensonge ! Que l’on regarde du côté de la publicité, cet « art du mensonge », ou de la politique, le « mensonge pour les nigauds », quelle que soit la direction vers laquelle se porte notre regard, nous n’y trouvons que mensonge ou manipulation.

Alors, oui, cher Monsieur, c’est très grave de mentir. Et je vous parie même qu’un jour il y aura des scientifiques qui découvriront que c’est aussi problématique de ne pas penser que de mentir, et que dans un cas comme dans l’autre, cela aboutit à la maladie d’Alzheimer !

Eh oui, cher Monsieur, un jour il faut bien payer la note ! Et celle du mensonge est très « salée » !

Il ne faut pas oublier qu’il a pour acolytes le doute, la méfiance, l’indifférence, le mépris, le rejet de la différence, la fermeture du cœur, et bien d’autres encore !

Il est très nocif pour la santé… et pas seulement pour celle de l’esprit humain.

Le mensonge est destructeur. Non seulement il annihile la vérité, mais il sème la confusion, la division, la mise en cases, l’esprit calculateur, etc.

Alors, cher Monsieur, si vous pouvez encore vous débarrasser de cette « bête » immonde, n’hésitez pas une seconde, et je puis vous garantir que vous vous en porterez grandement mieux !

Pierre Lassalle

Email This Page