Depuis quelques années, la méditation est devenue à la mode ! Cela peut paraître « fou », mais cette société matérialiste dans laquelle nous vivons, récupère tout, du moment que cela peut être mis à la sauce « bien-être », avec un paquet de fric à la clé ! Et si, de plus, tu peux justifier que ta méditation est « quantique », alors là tu touches au sublime du marketing !

Mesdames et Messieurs, l’auteur de ces lignes vient juste de créer : la méditation bien-être quantique ! Elle vous remue les particules quantiques jusque dans l’infiniment petit (et même encore plus petit que ça !), elle vous enveloppe dans une couverture moelleuse de bien-être inoxydable (pourquoi pas ?), et vous rend heu-reux ! Qu’on se le dise !

Enfin, non, ne le dites pas, car c’est une blague, et l’auteur de ces lignes n’est pas un « malfrat » qui veut réduire la méditation à un « truc » bassement mercantile et technologique !

Eh oui, en revanche, nous pouvons dire que depuis quelques années une « fausse » méditation a envahi la matrice (notre civilisation postmoderne, ultra matérialiste et destructrice), qui se transporte aujourd’hui jusque dans votre smartphone préféré !

C’est là qu’il faut rire ! En effet, associer la méditation avec le smartphone touche au ridicule absolu ! Heureusement que les gens sont naïfs et ignorants, sinon ce ridicule pourrait les tuer !

Mais, rassurez-vous, le smartphone y arrivera bien tout seul, même sans la méditation… Et, quitte à se griller la cervelle (ou à attraper un diabète, une leucémie ou l’une des trente ou quarante maladies que génère le smartphone, mais ne le dites surtout pas à votre tante Ilda qui aime trop ça !) autant se la griller avec classe, en méditant… !

Pourquoi est-ce le comble d’associer la méditation avec le smartphone (essayons de redevenir sérieux !) ?

Ce qui est appelé « méditation » sur Internet, ou dans les applis de prétendue méditation, n’est bien souvent que de la relaxation. Il est vrai qu’il est bon de se relaxer, mais dans ce cas, appelons-la « relaxation », et réalisons-la selon les règles de l’art, plutôt que de tromper le quidam ! Bien sûr, chacun peut se renseigner (comme l’auteur l’a fait, pour jauger la valeur de ces « nouvelles » sortes de méditation), et faire preuve de discernement. En bref, comme le disent les « créateurs » d’applis de méditation : « Aujourd’hui, c’est du business ! »

Eh oui, pour faire court : on vous vend de la méditation aussi bien que des saucisses ou des yaourts, c’est du prêt-à-consommer pour vous laver les neurones.

Si c’était vrai et sans danger, nous dirions « pourquoi pas !? ».

Mais, les smartphones sont extrêmement dangereux et très addictifs !! Alors, se concentrer pour méditer avec son smartphone, cela signifie que, si vous êtes capable de vraiment bien vous concentrer, les micro-ondes vont réaliser davantage de dégâts, pendant les vingt ou trente minutes de la séance, où vous êtes justement plus vulnérables. Que vous utilisiez un smartphone, parce que vous en êtes dépendants, comme une drogue (c’est le cas pour une écrasante majorité des utilisateurs), de temps en temps pour des appels rapides, ou pour texter, c’est tout de même moins grave que de lui abandonner votre cervelle préférée (vous n’en avez qu’une !) pendant une demi-heure ! Là, c’est franchement idiot !

Et si la vraie méditation vous intéresse, sachez qu’elle existe également, et que vous n’avez pas besoin de votre smartphone pour la pratiquer : elle est donc sans danger !

D’ailleurs, les plus honnêtes des fabricants d’applis de méditation le disent bien eux-mêmes : leur but est de sensibiliser les gens à la méditation (nous rectifions : à la relaxation), afin qu’ils soient ensuite capables de méditer (de se relaxer) sans avoir besoin de leur smartphone, à savoir en totale autonomie.

Oui, alors pourquoi prendre de mauvaises et dangereuses habitudes dès le départ ?! Si vous voulez apprendre la méditation, faites-le directement sans votre smartphone !

Ah, voilà une solution courageuse et humaine, plutôt qu’un vieux réflexe robotique !

Vive l’humanité !

Pierre Lassalle